Les Jeudis de l’Innovation IRIIG (JeDII) : Business durable et développement durable, même combat ! Osons l’écologie de marché.

Forte de sa pédagogie innovante, IRIIG se donne pour devoir d’inspirer au quotidien ses étudiants. Cela passe par l’organisation de ses Jeudis de l’Innovation IRIIG (JeDII) deux fois par mois au H7 (et en visioconférence), plus grand lieu d’accélération de start-up à Lyon et lieu totem de la French Tech. Ces événements sont publics et ouverts à l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat de la Région. Nos invités phares sont des conférenciers et professionnels de talent qui ont une vision inspirante et/ou originale.

Jeudi 6 mai, Claudine Pagon, consultante spécialisée et membre du comité scientifique chez Green Management School, nous a fait l’honneur de nous présenter sa vision d’une croissance qui prend en compte les enjeux sociétaux et environnementaux actuels.

Suite à ses années d’expertise en tant que directrice générale de l’agence de communication et de conseil INSIGN, elle a décidé de prendre les choses en main, et de devenir consultante pour des entreprises souhaitant intégrer les enjeux de RSE à leur stratégie.

Ainsi, ses objectifs pour ce JeDII étaient au nombre de trois :

  1. Prouver qu’il est possible d’engager les entreprises dans des business-models durables et profitables.
  2. Faire comprendre que chaque fonction de l’entreprise doit s’impliquer et innover pour réussir cette transformation.
  3. Donner à chacun la possibilité de devenir acteur de cette vision et se réinventer.

Pour Claudine Pagon, faciliter le développement durable aux dirigeants d’entreprises, c’est leur faire prendre des engagements sociétaux et environnementaux forts. Bien que cela puisse paraître contre-intuitif, c’est aussi leur garantir de la pérennité au niveau de leur activité, mais surtout créer de la valeur.

Le premier constat qu’il est nécessaire d’établir afin de comprendre à quel point cette transition écologique au sein même des entreprises est nécessaire, pour le monde comme pour elles, est le suivant : tout a changé !

Effectivement, le monde tel que nous le connaissions n’est plus, dès lors que :

  • Nous sommes passés de l’abondance à la pénurie.
  • L’industrie mécanique a cédé sa place au numérique, qui a imposé sa suprématie en seulement quelques décennies. Pour l’exemple, la valorisation boursière des GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) a surpassé celle du CAC40 en 2015.
  • Les hiérarchies verticales sont dépassées : les décisions s’horizontalisent entre salariés et chefs d’entreprises.
  • L’économie d’usage remplace petit à petit l’économie de propriété (AirBnB, BlaBlaCar, Vinted, …)

Dans ce nouveau modèle sociétal, la réussite s’est transformée. D’un siècle empreint par le matérialisme et la réussite sociale, le nouveau millénaire a offert à l’humanité une autre forme de réussite, qui passe par l’accomplissement personnel et collectif. On parle alors de quête de sens, qui consiste, pour les collaborateurs, les actionnaires, les dirigeants et les investisseurs, à miser sur des business plus respectueux de l’humain et de la nature.

La pandémie de COVID-19 a accéléré ce processus, il est désormais indispensable que l’économie se réinvente pour répondre aux enjeux de RSE modernes.

La réponse de Claudine Pagon à ces problématiques, c’est l’entreprise. C’est à elle de faire le nécessaire pour que les choses bougent. Elle dispose des moyens, des ressources, de l’intelligence et des forces pour le faire. Les collaborateurs, soucieux de questions humaines et environnementales, sont désireux de se mobiliser pour transformer l’entreprise de l’intérieur. Selon Opinionway, 87% des salariés se disent prêts à s’investir pour que leur entreprise mette en place une stratégie positive, et ce nombre monte à 92% pour les salariés du secteur privé !

Au niveau du commerce BtoB, les choses changent extrêmement rapidement : en seulement quelques années, des normes, des labels et des certifications sont venues bouleverser l’ordre établi. Les entreprises souhaitent désormais établir des partenariats avec des entités qui disposent d’engagements RSE, et qui sont capables de le prouver au travers de ces labels et certifications.

Les investisseurs, de leur côté, ne sont pas en reste : le nombre et l’importance des fonds durables ont explosé, alors que les émissions de dette dite « verte » (prêts et obligations confondus) ont plus que quintuplé dans le monde entre 2015 et 2019 (atteignant 257 milliards de dollars en 2019), selon Novethic.

Cet engouement est par ailleurs accompagné par la législation, qui a évolué en 2019 par le biais de la loi PACTE, un plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises. Celui-ci a changé la définition même de l’entreprise dans le code civil, qui prend maintenant en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité. Ainsi, l’entreprise retrouve son sens d’origine : créer une prospérité partagée. Cette loi permet aussi aux entreprises de définir leur raison d’être, inscrite dans les statuts de l’entreprise. La dernière opportunité proposée aux sociétés est de devenir des « entreprises à mission » : en plus de la formalisation de sa raison d’être, l’entreprise se définit une mission sociale et/ou environnementale précise avec des objectifs chiffrés et une procédure de suivi indépendante.

On observe ces dernières années un véritable questionnement des chefs d’entreprises sur des sujets de RSE : devenir entreprise à mission, valoriser les actions que ma société a mise en place, éviter d’être accusé de green-washing…

Parmi ces entreprises, certaines ont sauté le pas depuis des années, et sont dorénavant qualifiées de « game changers ». A titre d’exemple, Phenix, startup leader de l’anti-gaspi en Europe, connait un taux de croissance annuel moyen d’environ 120%, et prévoit un triplement de son activité d’ici 2024.

Maintenant que nous connaissons le problème (quoi ?), la cause (pourquoi ?), l’urgence de la situation (quand ?), et les acteurs (qui ?) il ne nous manque plus que l’action qui changera la face du monde (comment ?).

Cette action, c’est l’innovation.

C’est par elle que les entreprises séduiront des consom’acteurs de plus en plus nombreux, et des collaborateurs en quête de sens dans leur travail, et, comme nous l’avons vu ci-dessus, prêts à s’engager dans une économie positive.

L’innovation peut prendre différentes formes pour l’entreprise :

  • Réinvention du business-model de l’entreprise (ex : briques LEGO biodégradables).
  • Commercialisation de nouvelles offres de produits & services (ex : Stan Smith Adidas Vegan).
  • Améliorer le cycle de vie des produits et services (ex : filières économie circulaire Groupama).
  • Définition d’une raison d’être pour l’entreprise (ex : « Offrir à chacun une meilleure façon d’avancer », Michelin).
  • Et bien d’autres…

En réalité, cette démarche RSE est affiliable à un process d’amélioration continue, dont le mode d’emploi est bien moins complexe qu’on ne le pense :

  1. Analyser l’éco-système (qui est vivant et non-maitrisable)
  2. Co-construire sa bonne raison (avec des objectifs à court, moyen et long terme)
  3. Créer de la valeur pour les parties-prenantes (et la chiffrer)
  4. Transformer la chaîne de valeurs (toutes les activités de l’entreprise ont un rôle à jouer)
  5. Essaimer et embarquer ! (il est nécessaire de communiquer sur ces actions)

Pour résumer, les engagements RSE pour les entreprises sont aujourd’hui des impératifs, et sont des investissements bénéfiques pour leurs acteurs. On ne peut qu’observer les nombreuses retombées positives en termes d’image, de marque employeur, en donnant du sens au travail des collaborateurs, mais aussi en termes de gouvernance et de business pour les entreprises ayant pris des engagements similaires.

Merci à Claudine pour ce formidable JeDII.

Merci aux participants pour ce beau moment de partage !🚀 #WeAreIRIIG #LearningBySharing

Retrouvez notre JeDII sur le Design Thinking en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=lFBrEG3BlsM&t=1s

Prochains Jeudis de l’innovation IRIIG sur notre site : https://www.iriig.com/evenements/

Dans la même catégorie