Incubateur de talents

Interview de Quentin Berhault, étudiant en 1ère année du Master of Science
"Management des projets d'innovation et de croissance".

Peux-tu te présenter rapidement ?

Après un bac ES je suis parti 7 mois à Dublin, pour apprendre l’anglais. J’ai pris des cours de langue pendant 2 mois puis j’ai travaillé 5 mois. Je pensais partir pour apprendre l’anglais, mais en réalité j’ai surtout appris qui j’étais, à être autonome et débrouillard. En terme d’ouverture d’esprit et de maturité, j’ai gagné au moins 2 ans d’avance sur mes camarades restés en France. Je recommande à tout le monde !

Avant d’intégrer IRIIG j’ai fait un Bachelor Marketing and Business en école de commerce. A Rouen en initial puis à Lyon en alternance, comme ingénieur d’affaire dans une PME d’informatique et d’IT. C’est très formateur d’évoluer comme commercial sur le plan humain, et très formateur sur le plan technique d’évoluer dans le secteur de l’informatique. En parallèle, j’ai aussi multiplié les expériences dans l’entrepreneuriat et l’innovation en intégrant des incubateurs étudiants, en participants à des hackathons et en créant des associons. 

Pourquoi as-tu choisi IRIIG pour ton Bac+4 et ta poursuite d’études ?

Initialement je voulais m’accorder une année de césure en Espagne, pour apprendre l’espagnol et faire un break avec des études supérieures que je trouvais décalées par rapport à ce que je faisais (mes missions) en entreprise. Trop de théorie et pas assez de pratique. 

Puis j’ai rencontré le directeur d’IRIIG par hasard, lors d’un événement organisé par la FrenchTech et il m’a parlé de cette école qui se voulait révolutionnaire. Le fameux “Learning by doing”, ou on priorise la pratique à la théorie. J’étais déjà à moitié conquis. Puis j’ai visité les locaux, au H7. Pouvoir faire mes études au milieu de start-up et d’autres acteurs de l’écosystème entrepreneurial lyonnais. J’ai aussitôt privilégié IRIIG à l’Espagne. 

Qu’est-ce que ça fait d’intégrer une nouvelle école ?

Attention. Ce n’est pas n’importe quel école ahah c’est la première école de l’innovation, labellisée comme tel ! 

On est par petit groupe,on fait des ateliers pour apprendre à se connaitre et connaitre nos camarades, sur le plan humain, j’ai été impressionné dès la semaine d’intégration !  

Et côté formation, on travaille sur des sujets/projets aussi différents que enrichissants. Et surtout, on a une vrai proximité avec les intervenants professionnels. On peut discuter avec eux à la pause café et les ajouter sur linkedin. On construit réellement notre réseau auprès de dirigeants.  

Comment perçois-tu l’enseignement dans ton programme ?

Je trouve l’expérience très enrichissante car on nous a donné la possibilité de contribuer à l’émergence d’une nouvelle école, avec une pédagogie originale, mais concrète avec 50% du temps consacré à de véritables missions de conseils. De plus, 50% des intervenants sont des professionnels et dirigeants en poste qui partagent leurs expériences du terrain et leur vie d’entrepreneurs.

Je suis aujourd’hui en stage dans un cabinet de conseil en stratégie et innovation des entreprises du CAC40, et heureusement que j’ai eu cette formation chez IRIIG avant de démarrer, car ils m’ont plongé dans le bain immédiatement. Je peux dire en toute franchise que cette formation m’a appris à travailler sur plusieurs projets en même temps et à apprendre rapidement. 

Parle nous d’une expérience marquante chez IRIIG.

Chaque fin de mission est une expérience marquante chez IRIIG. Voir que tout le travail réalisé pour une entreprise et son dirigeant est exploitable et pertinent est une réelle satisfaction personnelle. Sinon la première soirée de Noël était EXCEPTIONNELLE.  Des images vont être partagées sur les réseaux du BDE, mais les coulisses étaient… je raconterai aux nouveaux seulement ahah. 

Quel est ton projet professionnel ? Comment est-ce que tu te vois appliquer ton expérience acquise chez IRIIG (cours/compétences/retour des missions) dans ton futur emploi ?

Mon objectif à court terme est d’être consultant en management de l’innovation, à long terme j’ai pour projet de créer et diriger ma propre structure. Je l’applique déjà en stage. Et je viens de trouver mon alternance (malgré cette période compliquée de COVID-19… dans le pôle innovation de ORANO (nouveau nom d’Areva, dans le secteur de l’énergie). 

Qu’est-ce qu’IRIIG t’a apporté au cours de cette année ?

J’ai pu définir mon projet professionnel, améliorer mes soft skills, découvrir les métiers de demain et développer un superbe carnet d’adresse : que ce soit avec les autres étudiants, “l’administration” (ils ne supportent pas qu’on les appelle comme cela) ou encore l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial lyonnais.

Dans la même catégorie