Ahmed Soltani, Co-fondateur / CEO chez 1cv1job nous parle de son " IRIIG Expérience "

Ahmed Soltani, Co-fondateur / CEO chez 1cv1job nous parle de son " IRIIG Expérience "

Peux-tu te présenter et nous expliquer brièvement ton parcours ? 

Je m'appelle Ahmed Soltani j’ai 30 ans, je suis originaire de Lyon, entrepreneur dans l’âme, serial entrepreneur. J’ai monté plusieurs boîtes, plusieurs projets. Le premier projet que j’ai lancé, j’avais 16 ans, c’était une association autour de la promotion de la musique, de l’art urbain en général. 

À 18 ans, j’ai monté ma première entreprise, une entreprise de retail, notre cœur de métier était la vente à domicile de vêtement de grandes marques à travers des showrooms. La naissance de cette seconde entreprise est assez drôle, j'ai monté ce projet car je n’avais pas trouvé de patron pour mon alternance. Je me suis donc moi-même embauché en alternance dans ma boîte sauf que l’école s’en est rendu compte assez vite... J’ai quand même gardé l’entreprise et cela a duré à peu près un an et demi. 

Quelque temps plus tard à 23 ans, j’ai décidé de créer une autre boite qui s’appelait YouLunch. Aujourd’hui on appellerait plutôt ça une dark-kitchen, sauf que nous à l’époque, nous n'avions pas forcément les moyens d’acheter un fonds de commerce ou un restaurant. On a donc pris un local dans lequel on a installé une cuisine, c’est là que l’on réalisait la plupart de nos plateaux repas customisables destinés à une clientèle professionnelle. Nous étions plutôt focus sur le marché du midi en semaine pour les grandes entreprises, TPE, PME, ... On était 3 associés, cela a duré un an puis j’ai décidé de partir et quitter ce projet pour en construire un nouveau.  

Avec mon associé Julien, nous avons monté en 2016 Quick Job, une plateforme de mise en relation entre micro-entrepreneur et sociétés en besoin temporaire dans les milieux de l’artisanat, BTP et propreté.  

Puis, nous avons cessé notre activité Quick Job et nous avons foncé à 100% dans un tout nouveau projet. J’ai cofondé avec Julien 1cv1job en 2021, une solution de sourcing et de qualification pour les métiers peu ou pas qualifiés (moi je préfère dire dans les métiers opérationnels). 

Depuis maintenant un an et demi nous sommes impliqués et nous travaillons ensemble pour la croissance de cette entreprise qui se développe peu à peu à l’international. Nous sommes implantés dans trois pays ; en Mauritanie, en France et en Tunisie. À ce jour l’entreprise compte une quinzaine de collaborateurs.  

Entre temps j’ai eu la chance de profiter de la bourse “entrepreneur social” et d’intégrer IRIIG pour réaliser mon Executive MBA ! 

Qu’est-ce qui t’a poussé à retourner sur les bancs de l’école ? 

J’ai arrêté l’école assez tôt, à 16 ans, j’ai essayé de passer par de l’alternance mais je n’ai pas réussi à trouver de patron donc j’ai monté des entreprises. 

À un moment, j’ai réussi à prendre du temps entre mes deux premières entreprises et réaliser durant 8 mois un titre professionnel afin d’obtenir une équivalence bac. Suite à ceci je n’ai plus jamais passé de diplôme. Je n’ai fait que créer, développer mes structures, mener mes projets les plus loin possibles à chaque fois. 

Au final, j’ai acquis un certain nombre d’expériences terrain mais il me manquait de la théorie. Il y a des choses que j’ai apprises, que je sais faire aujourd'hui mais que je le fais plutôt d'instinct et ce sont des choses sur lesquelles je n'ai aucune méthodologie. Le fait de revenir à l’école c’est aussi reprendre ces bases-là, réapprendre, apprendre à désapprendre comme on dit ici. L’idée c’était de se dire “ok si je veux pouvoir amener ma boîte le plus loin possible il va falloir que je m’améliore” et je pense que c’est une bonne chose que je sois ici pour me remettre à niveau. 

Est-ce que tu avais des craintes ? 

Oui, clairement oui. Je me suis demandé si j’allais être en capacité de suivre. Les personnes qui sont avec moi actuellement en cours, sont plutôt des personnes qui sont capées, soit ils ont des masters, soit c’est des docteurs, soit c’est des ingénieurs. Ils ont l’habitude de tout ça et moi ça faisait longtemps que j’avais décroché mais j'avais hâte d’apprendre.  

Ce qui m’a rassuré c’est le cadre pédagogique de IRIIG, la vision de l'apprentissage et la façon d’apprendre par la pratique et la mise en situation.  

Je ne pense pas que j’aurais fait un MBA dans une autre école. Je ne sais pas si j’aurais su m'engager autant et surtout si cela m'aurait plu. Chez IRIIG, je pense avoir trouvé le programme qui me convient et qui s’adapte aussi surtout très bien à ma vie d’entrepreneur. J’ai beaucoup de temps à passer dans ma boîte et la manière dont tout ceci se goupille en matière d’horaire me permet de sortir un peu de mon entreprise, d’avoir des petites bulles de décrochage, d’être focus sur l’apprentissage et de pouvoir le mettre en application derrière. 

Est-ce que ce n’est pas trop difficile de jongler entre études et entreprenariat ? 

Ah non au contraire, je suis content d’avoir mes semaines de cours ! C’est ce qui me sort de ma routine, ça me permet de prendre du recul d’avoir une certaine réflexion, des idées différentes pour la boîte et d’arriver encore plus chaud le lundi d’après ! 

Il ne faut pas avoir de préjugés en se disant que cela va faire beaucoup, je parle avec plusieurs de gros entrepreneurs, ils me disent que ce qu’il y a de plus important, c’est de savoir se retirer des fois, de prendre des bulles. Si tu n’as pas ses bulles pour respirer tu es asphyxié par les informations et tu n’as plus les idées claires. 

En réalité ces bulles de cours, 1 jour et demi/ 2 jours toutes les deux semaines me permettent de m’oxygéner et de revenir l’esprit beaucoup plus clair avec de nouvelles réflexions. Je pense que pour n’importe quel entrepreneur il est important d'avoir des moments où l’on sort de notre quotidien.  

Cela va te manquer du coup quand tu ne seras plus là ? 

Oui, c’est pour ça je suis en train de regarder pour faire un DBA ! ;) 

Pourquoi as-tu choisi IRIIG pour cette reprise d’étude ? 

C’est dans un premier temps l’aspect pédagogie, faire pour apprendre, apprend en faisant, qui m'a vraiment parlé.  

C’est également la rencontre des équipes qui m’a incité à venir, je suis tombé sur des gens bienveillant. Je l’ai vraiment ressenti comme ça, beaucoup de bienveillance. Lorsque j’ai passé mes épreuves de Grand Bain, le fait de les avoir réussies m’a conforté dans l’idée que l’école était faite pour moi, je me suis dit que c’était une école qui était en adéquation avec ma manière de faire.  

Comment as-tu entendu parler de l’école ? 

On me l’a recommandé, c’est par l’écosystème entrepreneurial lyonnais que j’en ai entendu parler. On est venu me voir et on m’a dit que par rapport à mon parcours cela pouvait avoir du sens. Je me questionnais à cette époque pour faire une validation des acquis d’expérience donc j'avais déjà commencé à en parler dans l'écosystème. Je suis venu voir et clairement ils avaient raison c’était IRIIG et rien d’autre. 

Parle-nous de ta promotion, est-ce que cette diversité te plait ? 

Moi j’ai une vision sur la diversité, il n’y a pas vraiment de diversité. Je pourrais toujours trouver des axes de différenciation mais là on est tous étudiants donc on barre vraiment tout le reste. Ce qui est bien ici, c’est qu'on a tous des parcours, expertises et manière de pensée différentes. 

J’adore rencontrer des gens qui ont des visions et manière de comprendre différentes des miennes et aujourd'hui c’est ce qu’il y a chez IRIIG, on a nos méthodologies de réflexion et c’est plutôt la force que je vois dans notre groupe.  

La différence va nourrir les projets que l’on mène en mission, moi je suis dans l'instinct, d'autres dans l’analytique par exemple, mais ensemble nous réussissons. 

Il y a des personnes en dehors d'IRIIG à qui je n’aurais jamais parlé, on n'aurait pas pu se rencontrer car on travaille dans les milieux différents. Aujourd'hui, au-delà de se parler on est même amis et on travaille en collaboration sur des projets ! 

Qu’est-ce que t’a apporté l’écosystème IRIIG ?  

Je suis assez implanté dans l’écosystème lyonnais j’aime beaucoup rencontrer les gens et échanger avec eux, je suis toujours dans la volonté d’apprendre. J’ai fait pas mal d’accélérateur, d’incubateur et je pensais réellement avoir fait le tour de l’écosystème lyonnais et en réalité non. En arrivant ici, le réseau IRIIG m’a ouvert d’autres portes, j’ai rencontré des gens que je n’avais pas encore identifiés dans l’écosystème, je suis rentré dans des réseaux avec une crédibilité. 

Pour l’anecdote : Je voulais faire un crédit bancaire et j'ai dit à la conseillère bancaire que je faisais un MBA, elle m’a demandé où ? et lorsque j’ai dit IRIIG, elle connaissait ! Elle avait déjà visité le campus et elle avait adoré, donc elle a accepté le prêt ;) cela à resonné jusqu’à ma banquière donc c’était plutôt valorisant ! 

IRIIG en un mot ? 

Enrichissement, dans tous les sens et de pleins de manières différentes. Ici tu vas enrichir ta connaissance, ton réseau, ton expérience. Dommage qu'enrichissant ne commence pas par un C sinon ils auraient pu le mettre dans les 6C. 

Un souvenir ou un moment que tu as apprécié ? 

En réalité, ce n’est pas forcément un moment précis c’est plutôt l’engagement qu’a pris IRIIG avec moi sur mon projet que j’ai apprécié.  

Je suis étudiant ici, mais aujourd’hui toute l’équipe se souci de mon projet et de la réussite de celui-ci. Au-delà du fait que je sois étudiant, c’est beaucoup de mise en avant de mon projet. Comme si j’avais gagné de nouveaux collaborateurs ou de nouveaux alliés. C’est cela qui me touche, ils en ont vu passer pleins mais le fait qu’ils s’arrêtent sur moi, qu'ils croient en moi et qu’ils m'ouvrent leurs réseaux, c’est ça qui me fait dire que j’ai une chance d’être là ! 

Quels conseils donnerais-tu à un(e) candidat(e) qui souhaiterait intégrer l’Executive MBA d’IRIIG ? 

Viens me parler, je vais te convaincre !  

IRIIG, ça va au-delà d’une école, ce n’est pas une école classique. Si tu veux vivre autre chose que ce que tu pourrais vivre dans toutes les autres écoles : viens ici. 

Partager

JOURNÉE PORTES OUVERTES


Venez visiter le campus IRIIG, situé au coeur du H7 à Lyon. Rencontrez nos équipes et étudiants, posez-nous toutes vos questions  ! 🚀🦁

Sur le campus : Samedi 9 juillet de 10h à 12h

📍 IRIIG – 70 Quai Perrache, 69002 Lyon

Inscription